La Chine - Yuanyang

En route vers notre dernière destination chinoise! On prend le car couchette depuis Kunming pour aller dans les environs de Yuanyang, dans le Yunan.
Alors je ne sais pas si vous avez déjà pris un car couchette en France, vous savez les cars où à la tombée de la nuit le chauffeur vous fait descendre pour passer les sièges en mode "lit"?!?! Et ben en Chine c'est pas du tout ça! En montant dans le car j'ai eu l'impression de débarquer dans le magicobus de Harry Potter. Dans le car il n'y a aucun siège, seulement trois rangées de couchettes (2 sur les extrémités et une au centre) de 80 cm de large pour 1m80 de long. Moi je ne suis pas grande donc ça va, mais Romain était un peu à l'étroit.

Le lendemain de notre départ, après une nuit... comment dirais-je?!?! Fragmentée doit être le bon terme... Nous sommes réveillé à 7h du matin par une jeune femme qui vient de monter dans le bus et nous demande qu'elle est notre Guest House. Quand on lui dit qu'on a reservé à la Jacky's guest house elle nous dit "ok ok, alors descendez ici!". Heu...?!?! On est encore complètement endormie et du coup on fait ce qu'on nous demande mais sans vraiment réfléchir. Ce n'est qu'une fois monté dans un mini-van qu'on se pose des questions: "mais pourquoi elle nous a demandé de descendre? C'était pas là le terminus? Et puis elle nous emmène où?"... heureusement que les chinois sont des gens relativement honnête.
Cette jeune femme, Bellinda, est en fait la propriétaire d'une guest house à côté de celle où nous dormirons et elle nous a évité un petit détour par la ville du terminus qui nous aurait rallonger le trajet d'environ 2h. Ça parait sympa comme ça mais en fait, elle l'a juste fait pour se faire du fric car bien évidemment elle nous a fait payer le trajet plus cher que si on avait pris un bus du terminus jusqu'à la guest house, alors qu'on ne lui avait rien demandé... bienvenue dans la mentalité chinoise!!!! Bref...
Nous allons donc poser nos affaires dans notre guest house puis nous revenons vers Bellinda qui nous a proposé un tour des rizières en terraces. Malheureusement pour la première fois depuis notre départ le temps est pourri de chez pourri. Il fait froid, il y a de la bruine, et un brouillard aussi dense qu'une purée de pois... Heureusement Bellinda connaît quand même bien sa région, et en passant de l'autre côté de la montagne elle réussit à nous trouver des points de vue absolument exceptionnels!!!! Vous savez toutes ces belles photos qu'on voit dans les documentaires, et ben ce que l'on voit est très exactement pareil mais en mieux car on le voit pour de vrai!!!!
L'après-midi Bellinda nous emmène nous promener dans les rizières, et là on découvre les rizières sous un autre angle mais surtout on peut observer les Hani, l'ethnie locale, travailler. Nous pouvons donc voir deux Hani en train d'attraper un canard dans les rizières avec pour seul outil leurs mains et une cage, une femme âgée portant une lourde charge sur le dos, ou encore le rassemblement d'un troupeau de buffle. C'est tout simplement génial!!!!

Le soir nous rentrons à notre guest house où Jacky (le propriétaire des lieux) à organisé un dîner convivial avec tous les invités. Repas typiquement chinois, on y mange absolument de tout: canard, porc, riz, fleur de lotus... c'est délicieux!!!!

Le lendemain il fait tellement mauvais qu'on ne sort quasiment pas. Par contre on se rattrape le surlendemain. Jacky nous a organisé une visite du marché de la grande ville qui est à un peu plus d'une heure de route. Le départ est à 7h et nous rentrerons à 14h. Mais entre temps on découvre la vie locale. Sur le marché on trouve absolument de tout, fruits, légumes, poissons et viande, mais aussi souvenir, pâtisserie, insectes grillés, vente de poulets, vaches, ânes vivants...
Les marchands sont installé à même le sol, et même si on ne comprend pas ce qui se dit c'est facile de deviner que ça négocie dur.
Les femmes sont en tenues traditionnelles, et grâce à ces tenue on peut distinguer plusieurs ethnies.
Ce marché est plein de couleur, de vie et de sourire. C'est formidable!!

A notre retour à la guest house Jacky nous apprend que ce soir c'est le nouvel an Hani, et que si nous le voulons nous sommes invité à aller dîner dans une famille Hani pour fêter ça. Si on le veut?!?! Mais quelle question stupide!! Quand est-ce qu'on part? C'est à quelle heure le rendez-vous? Hihihi
A 17h nous partons donc dans un village typiquement Hani avec toit de chaume et mur en torchi, et nous découvrons l'intérieur d'une de leur maison. La maison chez les Hani est très importante, elle doit pouvoir accueillir toute la famille. Pour cette raison elle est très grande, mais complètement vide. Les pièces ne sont pas reliées entre elle, aussi pour passer de l'une à l'autre il faut sortir dehors. Autre détail, les Hani n'ont pas de chauffage, ni même de cheminée, ils se chauffent en se rassemblant autour d'un feu allumé dans une grande coupelle à l'extérieur de la maison.
La dame qui nous invite chez elle est en fait la cuisinière de la guest house, et ce qu'elle nous prépare pour le dîner est tout simplement troooooop bon!!! Son mari a même été pêcher des poissons dans les rizières le jour même pour que nous puissions en manger au dîner!! Cette expérience est unique mais mémorable!!!!

Pour conclure sur la Chine, malgré toute les belles images qu'on a en tête, ce n'est franchement pas un pays où nous avons envie de retourner. La mentalité des chinois est vraiment particulière, il faut payer absolument partout, pour tout et n'importe quoi; c'est extrêmement difficile de trouver des lieux naturels où il n'y a pas de chemin bétonné ou autre; et leur notion de respect que ce soit envers les autres, ou le respect de l'environnement est à nos yeux inexistant. Pour vous dire à quel point ils peuvent être exaspérant, ils ont même réussit à faire perdre patience à Romain, et c'est pourtant pas chose facile!
Cependant les derniers jours que nous aurons passé dans le Yunan nous auront réconcilier avec les chinois (en tout cas les Hani), et les paysages naturel ou presque. Et grâce à cette dernière destination (qui n'était même pas prévu dans notre programme) nous repartons de la Chine avec une bonne impression.
Et vous, vous avez envie d'y aller ou pas?

Les rizières en terrasse

Les buffles dans les ruelles du village

Encore des rizières

Et le must du must des rizières!

On ne s'en lasse pas!

Une femme qui ramène du bois


Le marché
Vous voyez le truc juste au-dessus de ce texte, à droite des oeufs? Ce sont des criquet grillés! 

Tenues traditionelles

Vente de légumes

Les mamies chinoises ont du caractère! Elles n'hésite pas à donné des coup de panier pour se frayer un chemin dans la foule.

Vieille dame bordant sur le marché

Vente de canne à sucre

Vous les voyez les poulets accrochés de part et d'autre de la moto? Et bien ils sont vivant. J'aimerai pas être à leur place pour le transport hihihi.


Le nouvel an Hani
Notre hôte dans sa cuisine en train de nous préparer un véritable festin!

Et voilà, c'est prêt! A table!

Bonne année aux Hani!

Commentaires

  1. Quelle superbe expérience. C'est pour ces moments rares que l'on voyage mais qu'il est devenu difficile de profiter d'endroits non dévoyés par (et pour) les touristes et de pouvoir faire ces rencontres authentiques. Merci de nous les faire découvrir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement ce n'est pas toujours évident de trouver des endroits pareil mais quand on peut on saute sur l'occas! Même si on a bien failli passer un côté de cette destination qui n'était absolument pas prévu à la base et décidé un jour avant :-)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Mongolie - Le désert de Gobi

Mongolie - Nos visites à Oulan-Bator